Tout savoir sur les financements possibles durant la pandémie de COVID-19

Quel que soit votre statut, plusieurs solutions de financement sont disponibles pour vous permettre de suivre une formation dispensée par EduGroupe. Même en temps de COVID-19, l’ensemble de nos équipes sont mobilisées pour vous aider à trouver la formule la plus adaptée à votre projet ainsi qu’à votre situation personnelle. Aussi, nous vous proposons dans cet article un petit tour d’horizon des différents financements pouvant être envisagés, y compris durant cette période sans précédent, car de nouvelles opportunités ont depuis vu le jour.

 

Le compte professionnel de formation (CPF)

Lorsque l’on cherche à financer une formation, la première solution disponible – et aussi celle à laquelle on pense le plus souvent – est le CPF (le Compte Professionnel de Formation). Ce dispositif remplace le DIF et le CPF de transition remplace désormais le Congés Individuel de Formation (CIF) et a pour objet le financement de reconversions professionnelles. Le CPF concerne toutes les personnes engagées dans la vie active âgées de plus de 16 ans.

L’État met à votre disposition un site internet, et même une application pour votre smartphone, depuis lequel, chaque personne peut créer son compte et gérer son projet de formation : https://www.moncompteformation.gouv.fr/espace-prive/html/#/.

Il vous permet de savoir combien d’euros vous avez accumulés jusque là pour piloter votre projet professionnel le plus justement possible (depuis un décret du 1er janvier 2019, le taux de conversion est fixé à 15€ par heure). Depuis le 1er janvier 2020, le compte CPF est alimenté de 500 euros par an pour toute activité à mi-temps ou plus (avec un plafond maximal de 5000 €).

Aussi, si vous disposez de suffisamment de droits, vous pouvez faire directement votre demande de formation ; le cas échéant, si vous êtes salarié, votre entreprise peut faire un complément si votre solde n’est pas suffisant pour suivre la ou les formations souhaitées ou le Pôle Emploi si vous êtes demandeurs d’emploi. Les demandes d’abondements peuvent aussi se faire directement en ligne.

Le plan de relance de formation de l’État

À la date du jeudi 3 septembre 2020, le gouvernement français a présenté son plan de relance pour faire face à la crise sanitaire et économique qui s’ensuit. Appelé “France Relance”, il est doté de plus de 100 milliards d’euros. Parmi les nombreux domaines qu’il concerne, l’un d’eux est particulièrement intéressant pour celles et ceux qui souhaitent financer une formation professionnalisante ou de reconversion. En effet, le volet intitulé “Cohésion” comprend plus de 15 milliards d’euros dédiés aux jeunes, aux personnes en situation de handicap, à la sauvegarde de l’emploi et à la formation professionnelle. Plus précisément, 400 millions d’euros sont consacrés aux reconversions et 300 millions pour assurer la modernisation du secteur de la formation. Parmi toutes ces mesures phares, le FNE-Formation se voit, quant à lui, doté de 1 milliard d’euros supplémentaires afin de soutenir l’effort de sauvegarde des emplois par les entreprises.

Focus sur ce dispositif en particulier :

L’aide à la formation du fonds national de l’emploi (FNE-Formation)

Le Fonds National de l’Emploi a vu son dispositif renforcé dans le cadre de la pandémie de la COVID-19. L’État a pensé ce financement de formation pour tous les salariés subissant une activité partielle en raison de la crise : il a pour but d’aider les entreprises à favoriser l’adaptation de leurs salariés face à un marché de l’emploi en pleine mutation afin de maintenir leur employabilité et de préserver les emplois. En contrepartie de cette aide, l’entreprise s’engage à maintenir dans l’emploi le salarié formé pendant toute la période de la convention. Pour cette année 2021, le Ministère du travail souhaite resserrer les critères de mobilisation du FNE-formation, afin d’orienter le dispositif vers le financement de parcours de formation plus structurés. Des actions sont actuellement en cours avec les OPCO.

Les OPCO

Un autre moyen d’obtenir le financement de votre formation est d’en faire la demande auprès de votre OPCO (Opérateur de Compétences). Ces organismes ont pour mission d’accompagner les PME à définir leurs besoins en formation, d’aider les branches professionnelles et interprofessionnelles à construire des certifications et bien sûr à financer l’apprentissage. Les OPCO peuvent prendre en charge l’intégralité du montant de la formation. En tant qu’organisme de formations reconnu, EduGroupe a été retenu par plusieurs d’entre eux dans le cadre des actions collectives ou d’actions clés en main. Actuellement elles sont au nombre de 5 : ATLAS, AKTO, AFDAS, OCAPIAT et OPCO 2i.

Le fonds social européen (FSE)

Depuis 1957, il s’agit de l’un des leviers principaux de l’Union européenne visant à la promotion de l’emploi. Sachez également que depuis 2014, les démarches de demande de financement FSE (Fonds Social Européen) sont entièrement dématérialisées. Attention toutefois, le FSE n’est pas une agence pour l’emploi à proprement parler puisqu’il n’aide pas directement les personnes concernées : les fonds sont octroyés à l’État et aux différents échelons des collectivités territoriales afin de financer différents projets liés à la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, l’éducation, la formation et l’accès à l’emploi.

Bien entendu, cette brève liste est loin d’être exhaustive. Chaque dossier mérite d’être traité et analysé. Si vous souhaitez faire un point sur votre situation, n’hésitez pas à contacter notre équipe. Nous nous ferons un plaisir de vous conseiller, d’étudier votre situation ainsi que votre projet pour vous proposer l’offre de financement adéquate.