Administration Oracle 11g

  • Référence : ORAD11G
  • Durée : 5 jours (35 heures)
  • Certification : Non
  • Eligible CPF : Non

CONNAISSANCES PREALABLES

  • Avoir suivi la formation ORSQL - Interroger et manipuler des bases de données Oracle avec le langage SQL ou posséder les connaissances et compétences équivalentes
  • La connaissance du PL/SQL est un plus pour suivre cette formation

PROFIL DES STAGIAIRES

  • Administrateurs de bases de données
  • Chefs de projet

OBJECTIFS

  • Apprendre à administrer Oracle11g
  • Connaître l’architecture du SGBD Oracle 11g
  • Maîtriser les fonctionnalités avancées des nouvelles technologies avancées de compression
  • Savoir mettre en oeuvre le partitionnement et la récupération de données
  • Comprendre les améliorations de capacité de stockage apportées

METHODES PEDAGOGIQUES

  • Mise à disposition d’un poste de travail par participant
  • Remise d’une documentation pédagogique papier ou numérique pendant le stage
  • La formation est constituée d’apports théoriques, d’exercices pratiques et de réflexions

METHODES D'EVALUATION DES ACQUIS

  • Auto-évaluation des acquis par le stagiaire via un questionnaire
  • Attestation de fin de stage adressée avec la facture

FORMATEUR

Consultant-Formateur expert Oracle

CONTENU DU COURS

1 - Introduction

  • Evolutions technologiques
  • Les outils d’administration (SQL*Plus, Oracle Entreprise Manager) et de configuration

2 - L'architecture d'Oracle 11g

  • L’instance Oracle
  • La SGA : Shared Pool area, Database Buffers Cache, Redo Log Buffer
  • Les Process Server
  • Les fichiers de la Base de Données : le fichier de paramétrage, les fichiers de Contrôle, les fichiers Redo Log et les fichiers de données
  • Automatic Diagnostic Repository
  • Les tables dynamiques de performances

3 - Gestion de l'instance

  • Méthodes de contrôle d’identification
  • Démarrer une instance
  • Arrêter la base de données
  • Redémarrage rapide après un crash d’instance

4 - Gestion des fichiers

  • Créer et modifier le fichier de paramétrage serveur
  • Ajouter des fichiers de contrôle
  • Récupérer les fichiers de contrôle (en cas de perte)
  • Ajouter ou supprimer des groupes de Log
  • Ajouter ou supprimer des membres aux groupes de Log

5 - Le stockage des données

  • Vision logique : les schémas, les vues statiques, les tablespaces
  • Vision physique : les segments, les extents, les blocs de données
  • Les tablespaces permanents, temporaires et d’Undo
  • Créer, modifier et supprimer des tablespaces
  • Ultra Large Database (ULDB)

6 - Les tables

  • Création de table
  • Les contraintes d’intégrité
  • Le partitionnement des tables
  • La vue matérialisée

7 - Les index

  • L’index B*-tree
  • Les index Bitmap

8 - Traitement des requêtes et mécansimes transactionnels

  • Les transactions
  • Les débuts et fins de transaction
  • Visualiser les sessions
  • Déconnecter ou tuer des sessions
  • Les segments de Rollback

9 - Gestion des utilisateurs et sécurité

  • Savoir créer, modifier ou supprimer un utilisateur
  • Gestion des mots de passe
  • Créer et attribuer des profils
  • Connaître l’organisation et la gestion des privilèges (systèmes et objets)
  • Créer et affecter des rôles
  • L’authentification des utilisateurs : via Oracle, mixte ou via le système d’exploitation
  • Gérer les comptes d’administration

10 - Sauvegarde et restauration

  • Les modes NOARCHIVELOG et ARCHIVELOG
  • Sauvegarde complète, base arrêtée
  • Sauvegarde base ouverte
  • Restauration complète avec et sans archivage
  • Restauration d’un tablespace

11 - Création de bases de données

  • Créer une instance
  • Créer une base de données
  • Créer le dictionnaire des données
  • Utiliser l’assistant de configuration de base de données pour créer une base de données

12 - Configuration réseau

  • Les fichiers Tnsnames.ora et Listener.ora
  • Utiliser Oracle Net Manager
  • Accès aux bases distantes

13 - La technologie Data Pump

  • Gérer les objets de type Directory
  • Exporter des objets (tables, schémas, tablespaces, base) via Data Pump
  • Importer des objets (tables, schémas, tablespaces, base) via Data Pump

14 - L'outil de chargement SQL*LOADER

  • Les différents fichiers générés ou utilisés par la commande SQLLDR
  • La commande SQLLDR
  • Créer le fichier de contrôle
cookie