Les fondamentaux du packaging d’applications d’entreprise

  • Référence : PACAPP
  • Durée : 4 jours (28 heures)
  • Certification : Non
  • Eligible CPF : Non

CONNAISSANCES PREALABLES

  • Une bonne connaissance de Windows est recommandée, ainsi que des notions de développement (Visual Basic, VBScript …)

PROFIL DES STAGIAIRES

  • Administrateurs
  • Développeurs
  • Packageurs

OBJECTIFS

  • Apprendre à automatiser l’installation paramétrée de toutes les applications utilisées dans votre entreprise
  • Apprendre à faire les bons choix, à maitriser l’ensemble des technologies à disposition pour packager rapidement et efficacement vos développements, les applications du marché, vos progiciels…

METHODES PEDAGOGIQUES

  • Mise à disposition d’un poste de travail par participant
  • Remise d’une documentation pédagogique papier ou numérique pendant le stage
  • La formation est constituée d’apports théoriques, d’exercices pratiques et de réflexions

METHODES D'EVALUATION DES ACQUIS

  • Auto-évaluation des acquis par le stagiaire via un questionnaire
  • Attestation de fin de stage adressée avec la facture

FORMATEUR

Consultant-Formateur expert AdminStudio

CONTENU DU COURS

1 - Introduction au packaging applicatif

  • Pourquoi packager vos applications ?
  • Les outils et les technologies les plus courantes
  • Les règles générales à respecter

2 - Faire le bon choix

  • Pourquoi est-ce essentiel de faire le bon choix ?
  • Quelle technologie choisir en fonction du type de demande ?

3 - Les bases du packaging MSI

  • Créer un MSI simple (fichiers, raccourcis, clés de registre…)
  • Personnaliser un MSI éditeur via un MST
  • Personnaliser une application déjà déployé via un MSP
  • Exécuter un MSI en ligne de commande
  • Repackager un package non MSI

4 - Les bases de la virtualisation applicative (App-V)

  • Pourquoi virtualiser une application ?
  • Les limites
  • Les outils
  • Virtualiser une application simple
  • Virtualiser un plugin
  • Virtualiser un middleware
  • Interaction entre une application locale et une bulle
  • Interaction entre deux bulles

5 - Les bases de l’outil AutoIT

  • Pourquoi utiliser AutoIT ?
  • Un exemple d’utilisation

6 - Les bases du scripting pour le packaging (CMD)

  • Pourquoi un lanceur scripté ?
  • Quelques variables essentielles
  • Gestion des erreurs
  • Tester la présence d’un fichier, d’un répertoire
  • Tester l’OS
  • Utilisation du GOTO

7 - Utilisation d’Active Setup

  • A quoi sert Active Setup ?
  • Cas d’un package MSI
  • Cas d’un package non MSI
  • Une autre solution : les raccourcis « advertised »

8 - Utilisation de PSExec

    9 - Quelques cas particuliers (parmi tant d’autres)

    • Internet Explorer : Utilisation de l’IEAK
    • Mozilla Firefox
    • Client Oracle
    cookie